• Partager par E-mail
  • Imprimer
  • Partager par E-mail

    Envoyer cet article par e-mail



    Aménager ses combles, une taille limite ?

    .

    L’aménagement de comble pour augmenter la taille de ma maison Les combles sont un endroit souvent sous-exploité de la maison, dans la mesure où un défaut d’isolation les rend souvent sensibles aux variations de température. Ils sont également humides la plupart du temps, du fait d’une mauvaise étanchéité à l’air.  Étant la partie supérieure d’une […]

    Valider
combles toiture

Aménager ses combles, une taille limite ?


combles toiture

L’aménagement de comble pour augmenter la taille de ma maison

Les combles sont un endroit souvent sous-exploité de la maison, dans la mesure où un défaut d’isolation les rend souvent sensibles aux variations de température. Ils sont également humides la plupart du temps, du fait d’une mauvaise étanchéité à l’air. 

Étant la partie supérieure d’une habitation, l’espace où évolue la charpente, l’air chaud a tendance à monter vers ce lieu froid et à s’y refroidir. Cela représente un manque considérable à gagner sur le chauffage de votre maison.

L’isolation des combles permet donc d’améliorer le confort thermique de votre logement tout en générant des économies sur votre facture d’énergie. De même, les travaux d’isolation permettent ensuite d’aménager ses combles en toute sérénité et d’agrandir ainsi la surface habitable de sa maison.

Néanmoins, si des techniques différentes existent pour l’isolation selon le type de comble – perdu ou aménageable -, en va-t-il de même pour les travaux d’aménagement ?

Existe-t-il une taille limite pour l’aménagement et peut-on aménager des combles perdus ?

Taille limite et aménagement des combles, ce que dit la loi

Légalement, il n’y a pas de taille limite pour aménager un comble. Seulement, selon son statut, il sera nécessaire ou non de déclarer les travaux d’aménagement.

C’est-à-dire produire une Déclaration préalable de travaux ; ou un permis de construire pour un comble de plus de 40 m² de Surface plancher, ou pour des travaux incluant une modification de l’apparence extérieure de la maison (modification de la toiture, pose de fenêtre de toit…).

Toutefois, un comble perdu, quelque soit sa taille mais disposant de moins de 1,80 m de hauteur sous plafond, ne dégagera pas de Surface plancher. Sa Surface habitable sera en effet considérée comme nulle du fait de la faible hauteur sous plafond.

Il ne sera donc pas nécessaire de fournir une Déclaration préalable de travaux, même dans la perspective de travaux d’aménagement des combles, par exemple, à des fins de stockage.

Aménager ses combles : taille limite et techniques d’isolation

Les critères de taille, et notamment la hauteur sous toiture et l’épaisseur de chevrons disponibles pour l’isolation, auront un impact sur les choix à faire pour aménager vos combles et sur la technique d’isolation à employer. En effet, opter pour une isolation de la toiture aura entre autre avantage de gagner de la place à l’intérieur de votre comble.

La méthode du sarking notamment, s’appliquant par-dessus les chevrons, ne remplira pas l’espace entre chevrons, ne réduira ainsi pas la hauteur sous toiture de votre comble et laissera les charpentes apparentes. Aussi, en plus d’un gain de place pratique en conservant la taille d’origine de votre comble, l’isolation de la toiture apporte une plus-value esthétique en vue d’un aménagement.

Il n’y a donc en théorie pas de taille limite pour aménager ses combles. Seulement, dans la pratique, les perspectives et modalités d’aménagement seront différentes.

contact-amenagementcombles